D’un dimanche à l’autre… 07

Missionnaires, tenons ferme !

Deux belles exhortations de la lettre aux hébreux ont retenu notre attention, cette fin de semaine :
Tenons ferme l’affirmation de notre foi,
Avançons-nous avec assurance… pour obtenir miséricorde et secours,
Notre monde actuel nous oppresse et le Pape François relève à juste titre que « l’anxiété nerveuse et violente nous disperse et nous affaiblit. » Ainsi nos maux sont stigmatisés dans les termes suivants : « La négativité et la tristesse, l’acédie (ou le manque de soin de la vie spirituelle), le consumérisme, l’égoïsme, l’individualisme et de nombreuses formes de fausses spiritualités sans rencontre avec Dieu » N° 111 Gaudete et exsultate.
Etourdis, ballottés, sommes-nous des marionnettes agitées ou avons-nous encore le contrôle de quoi que ce soit ? Dans nos choix contre-nature, dans nos virages époustouflants en tous domaines, sommes-nous vraiment libres ou sommes-nous que de pauvres victimes d’un système qui nous mène ?
C’est ici que l’exhortation de l’épître aux hébreux nous rejoint sérieusement.
Tenons ferme l’affirmation de notre foi,
Les nouvelles à la Une de nos médias d’information sont révoltantes bien souvent. Ont-elles vocation à la rupture avec Dieu ou à nous laisser croire que nous avons un grand prêtre en la personne de Jésus-Christ, incapable de compatir à nos faiblesses ? Non ! Non ! Et non !

Frères et sœurs, n’allons pas croire dans notre agitation que c’est nous qui avons l’initiative dans la rencontre avec Jésus. Les frères Zébédée n’ont pas été repoussés par Jésus. Il n’a pas non plus jugé indue leur demande. Jésus, au rendez-vous de chacune de nos vies, tout en nous connaissant mieux que nous-mêmes, il se fait proche et nous interroge ainsi : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? »
Le pédagogue Jésus permet aux frères Zébédée et nous avec eux, de changer de fréquences d’onde pour une communication plus élevée, plus béatifiante. « La coupe que je vais boire, vous la boirez et vous serez baptisés du baptême dans lequel je vais être plongé. » Huummm, voici donc de quoi, il s’agit : Être Identifié au Christ, Incorporé au Christ, Baptisé au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Ainsi, en plus de tenir ferme dans la foi, nous avons un bel horizon missionnaire :
Avançons-nous donc avec assurance vers le trône de la grâce pour obtenir miséricorde et recevoir en temps voulu, la grâce de son secours.
Tous baptisés, tous missionnaires avec un programme de vie renversant : « Le Fils de l’homme n’est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude. » Là où Dieu nous met en mission, soyons heureux d’être témoins de son amour toujours en service.

Retour haut de page