D’un dimanche à l’autre…

 » Arrêtons nos querelles inter-minables …  » Saint Jacques nous recommande ceci en ce XXIII ème dimanche du temps ordinaire,  » Mes frères, mes sœurs dans votre foi en Jésus-Christ, notre Seigneur de gloire, n’ayez aucune partialité envers les personnes. » Gardons-nous de la religion des apparences bien sensible à  » un homme au vêtement rutilant, portant une bague en or  » Gardons-nous, de nous méprendre, à ne pas reconnaître le Seigneur dans les petits, ou  » un pauvre au vêtement sale. »

Quelqu’un frappe à la porte de nos cœurs. Il nous sollicite des journées portes ouvertes : « Ephata » ! J’emprunterai cette belle expression « Ephata » pour m’adresser à qui veut Ouvrir ou S’ouvrir au soupire de l’Esprit de Dieu. Quelle entreprise ou mouvement d’une porte articulée du dedans pour le dehors ! Mon frère, ma soeur, laisse le Seigneur te prendre par la main et te conduire à l’écart. Quelle entreprise, quand Dieu lui-même s’emploie à nos bons soins !Jésus  » lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue. Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit :  » Effata  » !

Si hier,notre enfance a été bercée par le conte de mille et une nuits d’Ali Baba… Si hier nous avions le goût de dire « Sésame, ouvre-toi » pour créer par enchantement la magie de nos désirs, sans la certitude que cela soit. Si hier, aucune porte réelle ne s’ouvrait à nous… Aujourd’hui, loin des turpitudes d’Ali Baba,
Aujourd’hui, oint de la triple identité de Prêtre, Prophète et Roi,
Aujourd’hui, ceint de la Bonne Nouvelle de Jésus, Dieu veut ouvrir, au-delà de nos cinq sens, toutes les portes qui mènent à la vie.

Laissons Dieu entrer là où nous n’avons pas su l’accueillir. Nous avons besoin d’un cœur dans lequel Dieu peut imprimer le sceau de son amour…
Laissons Dieu en sortie manifester la miséricorde à qui nous a offensé et surtout laissons Dieu exorciser tout ce qui peut sortir du cœur d’une personne humaine :  » les pensées perverses : inconduites, vols, meurtres, adultères, cupidités, méchancetés, fraude, débauche, envie, diffamation, orgueil et démesure… Tout ce mal vient du dedans… »
Laissons Dieu ouvrir notre vie à la vie qui ne finit pas : « Ephata » !

Bon dimanche à toutes et à tous, Paix et bien ! Je vous aime.

Retour haut de page