Une feuille de route…

Mon évangile de l’Esprit Saint…Depuis que Jésus ressuscité a convié ses amis en Galilée, s’y rendre, c’est prendre rendez-vous avec l’événement pascal, c’est devenir témoin de la victoire de la vie sur la mort. Mieux, alors que les amis de Jésus se prosternent devant lui, en Galilée, le ressuscité leur dévoile le visage de Dieu et leur délivre une feuille de route : « Allez! De toutes les nations, faites des disciples : baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit, apprenez-leur à observer tout ce que je vous ai commandé. »
Tel, nous paraît, le préalable qui autorise à prendre part à la présente célébration du mystère de la Sainte Trinité.
Ce dimanche, après la cinquantaine pascale, nous célébrons solennellement la Sainte Trinité ou notre profession de foi en un seul Dieu qui est Père, Fils et Saint-Esprit.
Au sujet de Dieu, il n’y a rien à inventer. Selon le livre du Deutéronome, Dieu lui même a entrepris de faire chemin avec Israël, il l’a affranchi de l’esclavage et il l’a façonné « à travers des épreuves, des signes, des prodiges et des combats, à main forte et à bras étendu, et par des exploits terrifiants. »
Hier, ce que le peuple de Dieu pouvait dire de Dieu tenait essentiellement à ceci : « Sache donc aujourd’hui et médite cela en ton coeur : c’est le Seigneur qui est Dieu, là-haut dans le ciel comme ici-bas sur la terre; il n’y en a pas d’autre. »
Depuis la Pâques de Jésus, la dynamique de la nouvelle alliance nous conduit à découvrir le visage de Dieu, au-delà d’un peuple élu ou même d’une Église : « Tous ceux qui se laissent conduire par l’Esprit de Dieu, ceux-là sont fils de Dieu. »
Aujourd’hui, ce que le peuple de Dieu peut dire de Dieu tient à ceci : « C’est donc l’Esprit Saint lui-même qui atteste à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. »
Hier comme aujourd’hui, que ce soit à main forte ou à bras étendu, que ce soit sous la motion de l’Esprit Saint ou que ce soit à travers l’évangile du ressuscité, Dieu continue de se dire, de se dévoiler et de se donner. Dieu-Père nous a tellement aimé qu’il nous a donné son Fils. L’amour du Fils de Dieu nous sauve par sa mort et sa résurrection. Ainsi, l’Esprit Saint nous fait connaître Dieu et vivre de son amour sans limite. Notre feuille de route nous commande au nom de Dieu d’être ses disciples-missionnaires.

Ab Patrice S.

Retour haut de page