Jésus distribue…

Corps du Christ, amen!Jésus est en activité : il passe de l’autre côté du lac de Tibériade, il gravit la montagne, et là, il était assis avec ses disciples. En ce dix-septième dimanche du temps ordinaire, Jésus nous entraîne vers la montagne, disciples ou anonyme foule nombreuse.
C’est Jésus qui a l’initiative des opérations : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu’ils aient à manger? » La place de la nourriture n’est ni événementielle ni facultative dans l’activité pastorale de Jésus. Sommes-nous déjà à l’heure du grand banquet messianique annoncé par Isaïe : « Le Seigneur de l’univers préparera pour tous les peuples, sur sa montagne, un festin de viandes grasses et de vins capiteux, un festin de viandes succulentes et de vins décantés. » Is 25,6.
Un miracle de multiplication de nourriture avait déjà été accompli par le prophète Élisée avec bien des traits similaires à la multiplication des pains par Jésus :
– Les vivres présentés paraissaient insuffisants
– L’instruction de la distribution : « Donne-le à tous ces gens pour qu’ils mangent. »
– Le repas et les restes du repas.
Cependant, le miracle des pains par le prophète Élisée demeure dans un format bien modeste comparativement à celui de Jésus.
Approfondissons notre méditation sur la multiplication des pains par Jésus. D’abord, il ne fait pas pleuvoir du ciel la manne nourricière. Ensuite, il se sert de nos maigres provisions « cinq pains et deux poissons ». Et enfin, il ne laisse pas perdre la surabondance de la nourriture : « rassemblez les morceaux en surplus, pour que rien ne se perde ».
Au cœur du miracle de Jésus, nous lisons ce déploiement de notre foi : « Jésus prit les pains et, après avoir rendu grâce, il les distribua aux convives ». Jésus est en activité pastorale, il distribue encore aujourd’hui.
Frères et sœurs, dépassons nos réticences de bon sens à la manière de Philippe. Embarquons dans l’aventure de la foi que nous propose Jésus. Jour après jour, dimanche après dimanche, montons à la montagne du Seigneur à travers chaque célébration eucharistique : « Tu ouvres la main, Seigneur, nous voici rassasiés. »
Hier, aujourd’hui et demain, c’est le même Jésus qui tient à notre disposition l’excédent du pain éternel; la surabondance de sa grâce, son invincible miséricorde et son amour infini. Cher mien, Jésus distribue encore, reçois!

Ab Patrice S.

Retour haut de page